Qu’est-ce que le « bloc élitaire » ? Entretien avec Jérôme Sainte-Marie

Critique de la raison européenne reçoit Jérôme Sainte-Marie pour la sortie de son dernier livre Bloc contre bloc, la dynamique du macronisme (Cerf, 2019).

Le sondeur, théoricien du « bloc populaire » et du « bloc élitaire » analyse le visage que prend la société française depuis l’avènement du macronisme et le conflit de classe qui en découle, qui amène selon lui à une situation inédite d' »alternance interdite » : un monopole d’Emmanuel Macron symbolisé par le triomphe du « bloc élitaire ».

Sainte-Marie analyse donc ce « bloc élitaire » qui permet le maintien d’Emmanuel Macron au pouvoir, constitué de l’élite réelle (les 1%), l’élite aspirationnelle (l’univers des cadres), et l’élite par procuration (les retraités).

« Si j’ai intitulé mon essai « Bloc contre bloc », c’est bien parce que face au bloc élitaire un bloc populaire se forme, dont le noyau dur est constitué des travailleurs pauvres du secteur privé, dont le vote lepéniste est l’expression politique, et dont l’idéologie est le souverainisme intégral. C’est d’ailleurs pour cela que la dynamique du macronisme pourrait s’avérer profondément paradoxale. Si vous voulez élaborer un scénario alternatif à une telle perspective, il vaut mieux en considérer, aujourd’hui, la vraisemblance.« 

Twitter : https://twitter.com/CRE_SciencesPo

Laisser un commentaire